Radio : « Solitude chérie ou amitiés connectée ? »

De très bonnes interventions d’auditeurs et d’invités sur le thème dans l’émission Service Public sur France Inter du 31/12/2014 :

Exemple avec un extrait retranscrit de l’intervention d’un auditeur, Grégoire de Franche-Comté, vers 36 min 20s :

(…) On vit dans une société d’ambitieux, hein, il faut s’prouver des choses à soi-même.

La vie, on ne la vit plus. Moi j’ai l’impression que la vie, on ne la vit plus tellement juste pour la vivre ; que les relations on ne les vit plus tellement pour les vivre mais qu’il faut que ça soit utile, c’est à dire que la vie il faut l’amortir quoi ; c’est-à-dire on ne l’a pas demandée, on va la perdre de toutes façons. (…)

Dans un monde comme ça, si on ne pense pas comme ça, on peut vite se retrouver seul.

Source : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1024367

Publicités

Simplauto -> un contrôle technique auto moins cher et pratique

Edit du 31 juillet : Ils sont réactifs sur Twitter 🙂

Je cherchais à savoir où étaient les centres qui effectuaient des contrôles techniques auto autour de chez moi, pour :

– premièrement, voir où ils étaient situés

– deuxièmement, voir si je pouvais comparer les prix.

J’ai dû taper quelque chose comme « comparer contrôles techniques » dans mon moteur de recherche et le premier lien était simplauto.com.

N.B. : ceci n’est pas un article pub mais un retour d’expérience positive c’est tout !

Le principe de simplauto est simple ^^ :

1) on indique le lieu

2) on compare les prix

3) on sélectionne son centre

4) on sélectionne son heure de rdv en ligne sur un calendrier et on paie en ligne (faut se créer un compte me semble-t-il).

Moi je me suis arrêtée à l’étape 3. Je suis allée directement sur le site du centre de contrôle technique qui affichait déjà sur simplauto des tarifs réduit web et qui faisait de même sur son propre site avec – 10 ou – 15 euros selon l’heure du rdv !

Remarque : les 15 euros de moins étaient d’office sur le site « simplauto » aussi.

Donc un clic sur le jour et l’heure du rdv et paiement par CB uniquement sur leur site.

Réception d’un email de confirmation du rdv et du paiement effectué.

Impeccable 🙂

Je cherche un bon plan pour trouver un garagiste hors grandes chaines (feu vert & co) et hors concessions. A part le bouche à oreilles, des idées d’applications de recommandations peut-être ?

Fuite d’infos dans des documents propriétaires (Word & co)

Certes je savais que les documents de microsoft Office 5word, Excel, Powerpoint etc.) avait du code « invisible » pas tout net car propriétaire donc on ne sait pas exactement ce qu’il y a ; mais je en connaissais pas toutes ces fuites d’informations possibles à partir d’un simple échange de fichier Word.

Donc est-ce que c’est toujours un sujet d’actualité ?

Oui parce que que mon côté Marty mac Fly me fait ressortir des publications qui ont presque 10 ans 😮

Le premier article date de 2006 il est bref mais la citation mise en exergue m’a bien plue :

« Le format Microsoft Word est complexe et non-documenté. Comme il n’a pas été prévu pour être utilisé comme format d’échange, il n’est pas étonnant qu’il permette des fuites d’informations confidentielles. […] Lorsque l’on fait des modifications, des données sont ajoutées, supprimées, etc. Or, il est toujours possible de retrouver les données effacées, même celles que l’on ne voulait pas diffuser car elles sont toujours dans le fichier, pour permettre de revenir en arrière », ajoute Hervé Schauer, du cabinet HSC.

J’enchaîne sur un deuxième document http://www.chambet.com/publications/fuite-infos/ qui explique qu’un lecteur d’un fichier Word modifié peut facilement avec un éditeur hexadécimal par exemple (ou des logiciels Windows cité uniquement dans le diaporama pdf d’octobre 2003) les modifications précédentes et qu’avec un coup d’Adobe dans un PDF redimensionné on peut retrouver le format d’origine et donc voir des infos qu’on ne devrait pas voir.

Inversement il existe des Word bugs qui permettent d’insérer un champ et donc d’inclure des données (un fichier) invisible pour le lecteur…

…un peu comme les web bugs ces mini images espionnes d’un pixel cachées dans des pages de site par exemple pour traquer vos infos, les cookies aussi faut la même chose mais en ce moment on nous redemande tout le temps « tu veux manger les cookies de mon site? ».

Heureusement des extensions Ghostery ou Self Destructing Cookies pour Firefox existent !

Voici un lien http://www.bounceapp.com/126929 vers le deuxième document mais annoté par mes soins avec toujours la même questions : est-ce que c’est toujours possible aujourd’hui ?!

Conclusion : soit on copie colle dans un nouveau .doc le fichier Word que l’on veut envoyer, soit on utilise LibreOffice !

Comment bousiller ses données

C’est très simple…ne pas faire deux choses en même temps…comme quoi les adages hein bon

Donc je commençais par brancher sur mon ordinateur en externe un vieux disque dur interne IDE de  80 Go que j’ai sorti des entrailles d’un vieux PC avec l’intention d’effacer bien proprement les données de ce vieux disque. J’utilise donc la méthode que j’ai trouvé donc un article d’upubuntu.

Sur ce même ordinateur un peu plus tard je branche un 2e disque dur externe et lance un  flsint pour éliminer les doublons sur ce 2e disque dur externe où j’avais sauvegardé mes données depuis des années. Je comptais ensuite transférer mes données sans doublons sur un autre disque dur de plus grande capacité et je pensais également (faudrait peut-être que j’arrête d’ailleurs…de penser 😀 )

que ces données étaient déjà en double sur un troisième disque dur externe.

Sauf qu’en fin de soirée, badaboum, je m’aperçois que je n’ai pas vérifié quand j’ai branché le second disque dur, le chemin de celui-ci et j’ai donc oui mesdames, messieurs sous vos yeux ébaubis, oui j’ai radicalement effacé mes données sur mon 2e disque dur externe 😮

Pas grave j’ai une copie de sauvegarde sur un 3e disque dur…vite je regarde…quoi WTF

il ne reste qu’un seul dossier…ah oui, j’avais inversé les disques durs et pas fini ma copie !

Bien joué la fille !

Donc du coup je teste avec ravissement les différentes méthodes pour récupérer des fichiers effacés sur 500 go de données ça prend du temps.

Là je viens de laisser tourner toute la nuit foremost pour qu’il me récupère mes images et mes fichiers bureautiques et ce matin j’ai lancé Photorec pour une durée approximative de 7 h 30 qui est en train de me sauvegarder tous les types de fichiers extraits de ces 500 Go.

Je n’ai pas mis les liens vers les articles car du coup mes péripéties désastreuses seront l’occasion pour moi de publier dans la foulée deux brefs articles : comment supprimer ses données et ensuite comment récupérer ses données 😀

Pas de crêpes au chocolat en vue 😉 @thecelinette,  beaucoup de chocolat noir avalé mais ce n’était pas suffisant pour me calmer, bon heureusement Youtube m’a sauvé avec un film ( The Big Stan ) délassant  pour le cerveau que je vous recommande en pareilles conditions (que je ne vous souhaite pas)

And the winner is

la tache !