HandyLinux 1.9 : idéal pour grands débutants, bientôt la v. 2.0

En décembre 2013, j’avais fait un bref article sur HandyLinux qui m’avait déjà séduite par son côté simple à prendre en main par un individu lambda.

Le site HandyLinux  http://v2.handylinux.org/ a été mis à jour assez récemment, il est très clair à comprendre avec moults entrées pour aider les nouveaux utilisateurs débutants (documentation, forum, salon d’entraide, FAQ, tutoriels !) couplées avec un blog très dynamique côté publication d’articles !

En effet, il y a quelques jours, après avoir suivi, avec plaisir et respect (bravo à Arpinux et son équipe de bénévoles),  les articles publiés à un rythme soutenu sur leur blog pour annoncer les nouveautés sur cette distribution (qui ne va pas tarder à sortir la version 2, pour le moment, depuis fin mars 2015, on en est à la 2.0 bêta), j’ai installé la version 1.9 de cette distribution « grand public » basée sur Debian, avec un menu simple par onglets et une personnalisation sur le menu « aventuriers ».

Menu HandyLinux

Menu HandyLinux

Installation et bonnes surprises 🙂

Le mini bémol : pas possibilité depuis la version live-cd de lancer l’installation de la distribution HandyLinux 1.9 sans redémarrer, mais c’est vraiment pour chipoter que je le note ^^

C’est sur mon « vieil » (article d’août 2008 ) ordinateur portable le clevo M720R (721 en fait) que j’ai choisi d’installer HandyLinux (après en avoir testé d’autres en 2009, dont la dernière en date était la poussive Linux Mint 13) pour pourvoir recycler de manière simple et efficace ce vieil ordi pour une personne qui veut juste aller sur le web*, regarder/trier* (* merci @burninghat relecteur officiel 😉 )  ses photos, voire faire un peu de bureautique.

Après une installation très simplifiée, un démarrage relativement rapide, une prise en main satisfaisante pour la personne débutante, deux bonnes surprises :

– l’imprimante EPSON SX215 a été reconnue dès que l’usb était branchée avec imprimante allumée, comme sur Windows ooooh

do not feed the troll

– le lecteur de carte SD intégré à l’ordinateur a (pour la première fois avec Linux) fonctionné* directement (carte SD montée de suite, visible sur le bureau)

Certes la reconnaissance de matériel par Linux a été améliorée depuis 2009 mais ça fait quand même plaisir !

Un bug :/

Un seul bug est à déplorer pour le moment chez moi : dans le navigateur web Iceweasel 37.0.2, les vidéos en ligne (Youtube, dailymotion, viméo…) sont comme des disques vinyles rayés dès que la souris est inactive quelques secondes :/

Ce problème ne se fait qu’avec la vidéo, pas de phénomène son de disque rayé quand j’écoute un fichier son, donc cela viendrait de ma carte graphique.

En allant sur le site handylinux http://v2.handylinux.org/ j’ai testé, un soir, l’entrée « salon d’entraide ». C’est un salon IRC comme l’indique notamment son url http://irc.handylinux.org/

HandyLinux vous propose de vous connecter sur serveur XMPP (jabberfr) ou IRC (freenode).
Choisissez votre salon, votre pseudo, posez votre question, patientez, on arrive 😉

Là, après quelques minutes, un(e) participant(e) m’a aidée de longues minutes, patiemment, d’abord en regardant du côté de la carte graphique, puis  j’ai cru, après une mise à jour de linux-image 3.16.0.0 686pae, que cela avait fonctionné mais non ! Maintenant je vais bientôt poster ma demande sur le forum et advienne que pourra…

Conclusion

Vraiment cette solidarité, ce soutien m’ont vraiment enthousiasmés, donc je recommande aux débutants ! C’est une distribution GNU/Linux  simple, efficace pour le grand public 🙂

Quelques distributions GNU/Linux alternatives faciles d’accès pour ordinateur plus ou moins récents : Elementary OS (site fr), Emmabuntüs, Toutou Linux

Pousser la lecture encore un peu dans les commenatires instructifs de David ci-dessous !

 

Advertisements

7 réflexions sur “HandyLinux 1.9 : idéal pour grands débutants, bientôt la v. 2.0

  1. David dit :

    Super article, je ne connaissais pas cette distribution !
    Dans le même registre tu as aussi Zorin OS, qui est très user-friendly, en intégrant même une interface proche de Windows 7.
    Ton problème de son m’intrigue,
    Est ce que tu as essayé de mettre à jour flash manuellement (en récupérant l’archive depuis le site d’adobe et en déplaçant manuellement les librairies dans les dossiers système), en supposant que la lecture par défaut est effectuée par flash sur cette distribution, si flash n’est pas installé, en général, HTML5 prend le relai.

    Bonne chance !

    • darialalala dit :

      Merci David !
      ZorinOS ça me parle, je retournerai voir.

      J’ai essayé html 5 forcé avec un plugin Firefox, j’ai essayé avec flash nonfree (oublié d’être installé), installation de chromium avec comme plugin pepper pour lire vidéos flash et rien de ne fonctionne même après vide cache navigateur ou redémarrage ordi.
      En fait en testant avec une video .ogv sur vlc, j’ai constaté le même bug…donc ça doit être un problème matérielle.
      L’image et le son se figent au bout de 10 ou 30 s maxi
      Mais accélération matérielle de ma carte graphique intel i915 pas activé.
      Le version 2 d’HandyLinux venant de sortir, il est conseillé de faire une reinstall totale au lieu d’un upgrade donc peut-être que ça serait la solution…à voir.

      • David dit :

        Bonsoir Daria !

        Au vu des symptômes, je pencherais plus vers une histoire de driver graphique pas du tout optimisé pour ta distribution.Ceux fournis sont bien souvent génériques et les comportements suivant les chipsets graphiques sont parfois hasardeux.
        Je t’invite à lire cette page : http://doc.ubuntu-fr.org/intel_graphics
        ça pourra t’aider en espérant que ce ne soit que ça.
        Sinon, tu peux toujours tester une autre distribution sympa Linux (http://distrowatch.com/ tu n’as que l’embarras du choix) ; j’utilise quotidiennement Linux Mint, qui fonctionne relativement bien « out-of-the-box », détecte bien mon matériel, et offre une interface moderne et épurée, intègre l’environnement de bureau Cinnamon ; j’ai depuis longtemps zappé beaucoup de distributions plus verbeuses et/ou plus compliquées à installer (Noyau à recompiler, dans le pire des cas, tout à recompiler ou presque à la main..GENTOO :/ ) au profit de Linux Mint.

        Bon Courage !

        • darialalala dit :

          Bonjour David,

          Merci pour tes conseils.
          C’est exactement ce que j’avais fait, allez sur cette même page doc-ubuntu, pour pouvoir éventuellement mettre à jour le pilote de la carte graphique. Mais comme je ne voulais pas tout casser, que cet ordi ne m’appartient plus donc je ne peux pas le « casser » comme je veux, j’ai laissé ça de côté pour l’instant.
          Je pencherai peut-être pour une distribution comme elementary os…
          Linux-Mint était installé précédemment sur cette machine, mais un peu poussif quand même d’où changement pour plus de fluidité…enfin sauf pour les vidéos lol
          A titre perso j’ai Linux Mint 17 Cinnamon 😉

          • David dit :

            Bonsoir Darialalala,

            si le côté poussif de Linux Mint Cinnamon te gêne, tu peux installer en plus un autre environnement de bureau comme LXDE ou XFCE (sudo apt-get install xfce4 pour les intimes ) , voire KDE, mais je le trouve aussi assez lourd… et à l’écran de login tu as un bouton qui permet de changer l’environnement de bureau par défaut, mais ça tu le savais, je le disdans l’éventualité où il y aurait des curieux de passage et que ça intéresserait 🙂 en complément de ton article.
            Dans l’idéal, pour celui qui veut une distribution ultra légère, il n’y a pas de secret, installer une Debian, avec uniquement les services souhaités, mais comme j’aime la simplicité (ou que je suis fainéant, quoi que ce n’est pas forcément incompatible), je me contente très bien de la Linux Mint Cinnamon par défaut…et de son ergonomie (à la Mac OS…) ô combien sympathique qui me manque sur les autres environnements de bureau !

            Pour ce qui est de l’ordinateur qui ne t’appartient pas, la meilleure des choses à faire avant de « casser » le système ce serait de faire une sauvegarde de la partition/des partitions sensibles,
            si tu ne veux pas t’embêter, et que tu peux par exemple brancher le disque dur une autre machine (via un adaptateur USB…par exemple), en admettant que ton disque à copier soit appelé /dev/sdb et que ton nomHome soit darialalala,
            la commande dd permet de faire des images d’à peu près n’importe quoi, et est parfaite pour faire des restaurations avec la même commande :
            sauvegarde d’un disque /dev/sdb -> disque à ne pas casser, mais on ne sait jamais…
            dd if=/dev/sdb of=/home/darialalala/monDisqueANePasCasser.img (entends par là if : inputFile , le disque à copier , tout est fichier sous Linux.. et outputFile pour of)
            et pour la restauration :
            dd if=/home/darialalala/monDisqueANePasCasser.img of=/dev/sdb
            qui copiera bloc par bloc sur le disque l’image précédemment sauvegardée;
            La durée de cette opération est proportionnelle à la taille du disque/de l’image…et est parfois longue, mais radicalement efficace !

            Oula… je deviens bavard…j’espère avoir pu aider d’autres personnes dans la même mouise que toi.
            Bonne soirée, ou bonne matinée si vous me lisez le matin, dans tous les cas, merci de m’avoir lu !

            • darialalala dit :

              Merci beaucoup David pour tous ces détails qui pourront effectivement aider quiconque passe par lç. Du coup je vais souligner en fin d’article, l’intérêt de tes commentaires 😉
              Bavard peut-être, mais c’est instructif et clairement expliqué 🙂

Les commentaires sont fermés.