AirBnB : t’es social ou tu n’es pas !

Je connaissais AirBnb car un ami possédait un compte donc il réservait et on partait en voyage ainsi.

J’ai voulu m’inscrire à mon tour.

Ouh la :-O

C’est qu’il faut montrer patte blanche socialement !

Vérification du mail, mais aussi vérification par pièce d’identité ou passeport qui peut être scanné par (web)cam recto verso !

Vérification de son identité aussi par les réseaux sociaux (eh oui j’en avais entendu parlé dans un podcast : un comptoir de la sécurité  celui-ci peut-être http://www.comptoirsecu.fr/2013/12/episode-9-ou-lon-parle-de-la-guerre-pour-lidentite-numerique-et-des-bitcoins/  ou un nip tech peut-être à savoir la sécurité c’est se baser sur un profil de réseau social car les spécialistes de la sécurité estiment que c’est trop lourd et contraignant pour un  escroc de créer au fil des années un profil social).

Oui je disais donc que la vérification de votre identité sur Airbnb se fait

– soit via Facebook (dommage !),

– soit par LinkedIn (re dommage)

– soit par Gmail (ouf un reste de compte qui végète existe). Oui ben non il n’est pas trop content quand même airbnb car mon Gmail n’est pas actif depuis un moment et il me le dit de suite donc il me propose de confirmer mon identité via Facebook, LinkedIn ou carrément me présenter et dire quelques mots à la webcam…vidéo qui sera vue uniquement par AirBnb pour m’identifier…bon j’arrête les frais là.

En fait ça lui suffit, mais si tu communiques ton numéro de portable c’est encore mieux, si tu mets ta vraie photo de ta tête à toi oui pas un paysage comme il dit c’est mieux et si tu as un appart, une chambre que tu loues sur airbnb et que tu as des commentaires positifs alors là c’est le top !

—-

Une fois ces étapes passées (pas les dernières hein !), je me suis lancée dans la quête d’appartements/studios pour ce printemps.

Airbnb t’incite à prendre contact avec plusieurs hôtes pour maximiser tes chances de réponses.

Prudente j’envoie une demande à une personne. Le lendemain pas de réponse et bien sûr m’Y prenant au dernier moment, j’opte pour la rapidité et du coup j’envoie un message privé à une deuxième personne. Bingo elle est connectée via l’application AirBnB sur son iPhone (c’est écrit en bas de ses messages) et du coup elle me répond en moins d’une demi-heure en pré-approuvant ma demande !

Mais le premier se réveille et me dit ok (sans pré- approuver) 3 minutes après la première.

Kitsch, non ?

Faut se décider : j’opte pour la réactivité de la deuxième, je clique sur le bouton bleu Réserver pour finaliser (payer !) ma réservation.

Airbnb garde les sous et les donne à l’hôte un jour après l’arrivée prévue. Si saletés ou casse des invités après leur passage, certaines annonces indiquent un montant de caution. Là encore Airbnb joue les intermédiaires en cas de litige.

A l’étranger jamais de souci avec les draps (ils étaient là inclus sans supplément dans la location…comme dans un hôtel quoi 🙂 ) et là que nous partons en France, on nous loue les draps !

Airbnb me propose aussitôt de prévenir le premier hôte pour lui indiquer que je ne poursuivrais pas avec lui. Je personnalise le message, ça part. Il répond aimablement 🙂

La deuxième hôte est au taquet et on communique en s’échangeant plusieurs messages privés sur airbnb pour mettre au point notre rencontre pour avoir les clés de son appart.

Et voilà en quelques heures et pour un prix correct on a trouvé un appart…seul VVF proposait des prix similaires ! rien dans les chambres d’hôtes / gîtes de France là où on voulait et si près du départ !

Enfin au retour, car comme c’est un service très social, les avis de l’hôte sur les invités et inversement sont importants et publics !

N.B:  cet article  a été rédigé le 23 avril 2014 et je ne le publie qu’en décembre…donc entre temps Airbnb a changé quelques petites choses et du coup, je préférais l’ancienne version, mais ça marche toujours aussi bien.

Si c’est pas bloguer de « manière décalée », qu’est-ce ? ^^ … à contre-temps pour un blog pfff ^^

Publicités