Journaux tv, pub etc. : trop d’émotions nous anesthésie ?

Un vieil article de 2009 qui est plus que jamais d’actualité.

Ce trop plein d’émotions pour suscuter notre attention a-t-il entraîné le développement des fakes façon le gorafi par exemple ?

—-

Le “mag de 13 h 15” sur France 2 commence par un reportage “Mon oeil” de Michel Montpontet qui réalise une revue des événements de la semaine. Dans ce numéro du 9 mai 2009, il propose une sorte d’auto ?)-critique.

Dommage pour le moment la vidéo n’est pas accessible aux liens donnés ci-dessus :/

Que disait-il en gros ?

1) Que l’envoi constant de reportages sollicitant constamment nos émotions donc notre attention, comme la bavure de l’armée américaine qui a tué des civils au lieu des talibans visés par cette frappe (aveugle), puis la crise qui met des salariés dehors ou qu’un patron propose à ses salariés d’aller travailler en Asie pour 69 €/mois pendant qu’il va à Bora Bora avec ses commerciaux 😮 enfin, je passe parmi les autres exemples qu’il a proposé nombreux…malheureusement, la grippe H1N1 et le lait au goût de pétrole….on mange quand même….nous anesthésie comme une larve armée de sa zappette vautré dans son canap’.

2) Le silence des pantoufles est parfois plus important (assourdissant) que le bruit des bottes, conclut-il.

Le but étant d’attirer notre attention, on est gavé de mauvaises nouvelles en regardant le JT (à part peut-être le JT de JP Pernaud lol) et on va crescendo dans le “c’est pas possible”…

Advertisements