Pourquoi est-on chatouilleux ?

En lisant plusieurs articles :

Wikipedia m’apprend que le mot chatouille a des sons similaires dans d’autres langues ” L’hypothèse la plus probable reste celle d’une origine onomatopéique car la succession de consonnes k-t-l se retrouve dans plusieurs langues européennes[3].” et que les chatouilles qui nous font rire

”[…] ne sont ressenties que par les Hommes, les rats, et les primates. Dans le cas de ces derniers, aucun son n’est perçu car leur système vocal est inexistant, mais ils émettent des sons de respiration correspond au rire humain. [ajout perso de la video d’un lémurien ? qui adore les chatouilles ? ] Quant aux rats, les sons émis lorsqu’ils rient sont situés dans la gamme des ultrasons, donc également non perceptibles par nos oreilles. Les chatouilles sur la plante des pieds peuvent être un véritable supplice pour les personnes qui y sont sensibles. Une étude montrerait que seulement 10% des garçons seraient chatouilleux à cette partie contre 90% des filles”

Photo CC by vermin Inc

La meilleure réponse à la question yahoo Q/R “Pourquoi ne peut-on pas se chatouiller soi-même?” cite ses sources:

la video du docteur Cymès qui reprend vaguement les conclusions d’une étude de 1997

– l’explication de l’étude de 1997 avec des pseudos robots sur doctissimo

– la réponse plus scientifique du site pourquois.com

et nous apprend en somme que s’il n’y a pas l’effet de surprise notre cervelet ne réagit pas.

Enfin le blog des bactéries et de l’évolution plus scientifique se base aussi sur des études (liens pdf dans leur article) pour répondre à pourquoi ne peut-on pas se chatouiller soi-même.

En attendant personne ne sait pourquoi cela déclenche des rires (même si certains y verraient un lien/stimulant pour la sexualité cf. wikipedia…) et à quoi ça sert de rire ? Mais est-ce que tout doit servir ???

Ah non pas envie de lire Bergson ! Il y aura aussi des questions à se poser sur les différents types d’humour…

Une idée les scientifiques du coin (Helran et Guillaume ?)

Advertisements