Chiens guides d’aveugles : un métier !

Cette année c’est le dimanche 29 septembre 2013

Billet zombie :

Ce dimanche 27 septembre 2009, je suis allée aux portes ouvertes d’une des écoles de la FFAC.

Je fus très contente de ma balade et j’ai appris plein de choses dont l’alphabet en braille…

J’ai découvert comme se déroulait la vie d’un chien guide d’aveugles :

Les chiots arrivent à 2 mois dans les écoles (l’élevage des chiots se fait à Lezoux dans le Puy-de-Dôme). Ils sont remis gratuitement aux quelques écoles de chiens guides d’aveugles en France.

Celle-ci se charge de placer les chiots dans des familles d’accueil de 2 mois à 5 mois. Les familles doivent sociabiliser les chiots.

Entre 5 mois et 12 mois, le chien vient une semaine tous les mois à l’école. Le reste du temps il retourne dans sa famille d’accueil.

Ensuite le chien entre 12 et 20 mois environ devient “interne” (comme les élèves humains) à l’école, il ne rentre dans leur famille d’accueil que le week-end.

Enfin, le chien sera confié à un malvoyant ou aveugle qui en a fait la demande. 2 semaines à l’école pour les deux (futur maître et chien) pour se familiariser, organiser ses déplacements en ville etc.

Le futur maître est sous contrat avec le chien pendant 6 mois et si ça fonctionne ça roule ma poule !

Pour résumer, la famille d’accueil se charge de sociabiliser le chien, l’école lui apprend plein d’ordres différents (les directions, s’arrêter à un trottoir, éviter les obstacles etc.)

A l’école les chiens sont pris en charge notamment par des éducateurs (formation en 3 ans en alternance). Les éducateurs s’occupent des chiens et se tient informé avec la famille d’accueil.

Les familles d’accueil sont toutes très contentes d’aider à leur manière à donner du bonheur à une personne, même si certaines ont quelquefois le cœur serré au moment de laisser le chien à un malvoyant.Normal, on s’occupe d’un chiot pendant presque 2 ans et puis on le “donne”, on peut en accueillir un autre ensuite etc.Les frais vétérinaires et le matériel pour le chien sont fournis gratuitement par l’école à la famille d’accueil.

Les personnes malvoyantes ou aveugles qui ont témoigné sur place ont toujours eu le mot “heureux/ euse” ou “bonheur” d’avoir un compagnon qui les guide.

Le chien vers 8-10 ans, est mis en retraite (oui c’est un boulot pour le chien d’écouter toutes la journée les ordres !) : soit il va dans une famille soit le malvoyant peut le garder tout en ayant un autre chien guide.

Pour finir, un don peut aider les écoles à fournir plus de chiens. Le don est soumis à une réduction d’impôts de 66% c’est-à-dire que si vous leur donnez 100 €, avec la réduction d’impôts vous aurez donner en fait 34 € seulement).

Je trouve ça assez terrible de faire miroiter le “gain” € fait pour avoir plus de dons pour une association d’intérêt général ou d’utilité publique, mais c’est un hameçon comme un autre !

Advertisements