L’expression "Tête de Turc"

Employé aujourd’hui par un gars, me suis demandée pourquoi Turc pourquoi pas une autre nationalité.

2 sources qui se croisent pour expliquer l’origine médiévale, au temps des Croisades, puis des fêtes foraines plus tard de cette tête de Turc !

L’excellent site expressio:

[ EXPRESSION ]
« Tête de turc »

[ SIGNIFICATION ]
Personne en butte aux sarcasmes, aux mauvais traitements et aux plaisanteries douteuses.

[ ORIGINE ]
Sans chercher à remonter jusqu’aux Croisades, aux XVIIe et XVIIIe siècles, le More et le Turc étaient les emblêmes des incroyants, des barbares cruels et sanguinaires.
C’est probablement pour cette raison, et pour faire suite à l’expression “fort comme un Turc” citée au XVIIe, que, dans les fêtes foraines du XIXe siècle, on trouvait des attractions constituées d’une sorte de dynamomètre surmonté d’une tête enturbannée (symbole du Turc) dans laquelle il fallait taper le plus fort possible, la force du coup étant mesurée par une aiguille.

Dans ces jeux, il était bien sûr plus viril de se frotter à un symbole de force, d’où la cible à la forme d’une tête de Turc.
Mais c’est le fait que cette pauvre tête était constamment frappée par tout le monde, qui a fait de la tête de turc celui sur lequel chacun s’acharne.”

Tete de Turc Iznogoud

Le Guichet du savoir complète pourquoi Turc a survécu et pas Mores/Maures :

Question

Quelle est l’origine de l’expression:”tête de turc”? Pourquoi cette nationalité et pas une autre? Depuis quand date-t-elle?

Réponse du département Langues et Littératures

Tête de turc : cette expression signifie “souffre-douleur”.
Le Turc, le More étant à l’époque classique l’ennemi par excellence, on a qualifié de tête de Turc, de More divers objets, par ex. un “billot carré” en marine (1690) et notamment des têtes de carton servant de cibles aux cavaliers. Cet exercice s’appelait “course de la tête” (Littré). La forme tête de More ayant été éliminée par suite de l’homonymie avec la “tête de mort” (source d’ambiguités) et le Turc étant pris comme emblême de la force physique, à la fin du 19e siècle on tapait dans les foires sur une tête de Turc. d’où l’expression être la tête de turc de quelqu’un, servir de tête de turc

vous trouvez cette définition dans : Dictionnaire des expressions et locutions

vous pouvez également trouver les significations d’expressions francophones
sur le site : francparler
ainsi l’origine de l’expression qui vous interesse : Tête de turc

Advertisements