Prononciation de "galimatias"

Souvent, en français, à l’intérieur d’un mot si un “t” est suivi d’un “i” il se prononce “ss” comme dans le mot “équation”. Mais comme il y a des exceptions aux règles, dans le mot “galimatias” le t se prononce t.

L’origine de cette prononciation pourrait être liée à son étymologie :

” L’origine exacte de ce mot est obscure [1] ; certains le rapportent à l’argot scolaire de la Renaissance humaniste et en font un composé où gallus (« coq ») désigne un étudiant participant aux discussions réglementaires, avec la terminaison grecque -mathia (« science ») ; d’autres le font dériver du grec byzantin κατὰ Ματθαῖον katà Matthaîon signifiant « selon Matthieu » ; l’Évangile selon Matthieu était récité sur un ton de monotone psalmodie, d’où le sens de « discours, psalmodie ».
Une autre hypothèse est couramment avancée : jusqu’au XVIe siècle, dans les tribunaux, les plaidoiries se faisaient en latin. Ainsi, un jeune avocat défendant la cause de son client nommé « Matthias » et dont le coq importunait le voisinage le matin, se trompa en voulant dire « le coq de Matthias » (soit en latin gallus Matthiae). Or, il dit à la place « galli Matthias » (littéralement « le Matthias du coq ») ce qui provoqua inévitablement l’hilarité générale dans le tribunal. C’est cette bourde, restée fameuse, qui serait à l’origine de notre galimatias.”

source : wikitionnaire ou

éventuellement une autre origine citée par dicocitations :

” Prononciation : ga-li-ma-tiâ ; l’s se lie : un gali-ma-t
Etymologie  : Faut-il le rattacher au bas-latin ballimatia (DU CANGE, ballare), qui signifiait cymbales ; vallematia, dans les gloses d’Isidore, chants et plaisanteries déshonnêtes ; du bas-grec, qui signifiait danse ?”

Publicités

2 réflexions sur “Prononciation de "galimatias"

Les commentaires sont fermés.