Mettre à jour OpenOffice via les dépôts

Retenir ce qui est en gras.

Suite à mon retour du Jedi à Ubuntu Hardy, j’ai testé la proposition de Christophe, jusqu’à l’étape installer apt-show-version mais :

1) L’architecture armel donnée en lien ne fonctionne pas sous ma Ubuntu 8.04.3. Certes j’aurais pu aller ailleurs sur le site de Debian pour trouver mon architecture 😛

2) Pas de fichier apt.conf au chemin indiqué.

Comme j’ai appliqué la maxime Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, voici la suite de mes péripéties :

En lisant à nouveau les quelques résultats proposés par le moteur de recherche on retombe souvent même sur le forum d’ubuntu-fr sur la solution paquet deb dont j’avais déjà parlé et qui a fait grincé des dents le grand maître C (comme l’aime à l’appeler Cyrille Borne 😉 )

OOo3

Bref, premier billet de Korben, mais le dépôt ne semblait pas fonctionnait (ou j’ai mal fait ?!)

Donc via ce billet d’EquinoxeFR, je suis allée au launchpad et là impec :

mise à jour lancée
sudo apt-get update

(ou sudo apt-get upgrade)

Bingo j’ai OpenOffice.org en version 3.1 !

Enfin, pour le françiser je suis allée chercher openoffice dans synaptic et j’ai installé  le métapaquet language-support-fr

Publicités

6 réflexions sur “Mettre à jour OpenOffice via les dépôts

  1. Christophe dit :

    Bonjour Daria,

    Tu as raison : j’aurais dû donner le lien avec les dépôts Debian pour toutes l’architecture la plus répandue.

    http://packages.debian.org/search?lang=fr&arch=i386&searchon=names&keywords=openoffice

    Cela dit, il s’agit d’une procédure pour Debian et non pour Ubuntu ! Je ne sais pas si les paquets Debian tournent sur Ubuntu… Qui plus est, je ne sais pas non plus si l’on peut et comment utiliser un fichier « apt_preferences » sur Ubuntu de manière à avoir un système mixte (stable, testing & experiemental). D’ailleurs, ça correspondrait à quoi sous Ubuntu ? La version dit « LTS » sur Ubuntu n’est pas une version « experimental » ?

    Il me semble préférable de privilégier, quand c’est possible, des paquets prévus pour la distribution sur laquelle on tourne. Ce que tu as fait en passant par le launchpad.

    • darialalala dit :

      Bonjour Christophe,

      Ce n’est pas une question de savoir qui a raison, je disais juste que j’ai testé ta méthode mais pour Ubuntu donc quelques différences.

      Je ne saurais pas répondre à tes questions sur Ubuntu / Debian et les paquets .deb, désolée.

      Effectivement le launchpad, dans ces cas me semble la meilleure solution.

      Merci d’être passé 🙂

      • Christophe dit :

        Bonjour Daria,

        Tout va bien… personne ne voulait avoir raison. Je voulais juste dire que, depuis les dépôts Debian, pour Ubuntu, ça ne me semble pas la méthode des plus adaptées (indiquées). Mais comme tu as finalement opté pour la voie qui semble, à tous les deux, le plus judicieuse… tout va bien !

        @+

  2. Adrian dit :

    C’est drole, je retombe sur ton site, j’ai l’impression de te lire comme là fois, où, par hasard, je suis arrivé sur les serveurs d’ironie, avec le gros et (moche, n’ayons pas honte de le dire) poisson rouge.

    Donne moi de tes nouvelles 🙂

    Bises !

    • darialalala dit :

      Oh Adrian, you’re alive aliiive 🙂

      Ca fait plaisir que tu passes par là.
      Merci pour la séquence souvenir, pourtant je suis toujours autant poisson rouge.

      Ca marche pour les nouvelles, sinon mon mail est toujours le même 😉

      Bises.

Les commentaires sont fermés.