OpenMoko mort ou pas ?

L’actualité dans la téléphonie « Open Source » c’est le projet OpenMoko : un téléphone « libre ».

Le 6 avril Une dépêche de DLFP annonce :

Lancé par le constructeur taïwanais FIC, le projet OpenMoko a pour but de produire un téléphone mobile entièrement libre tant du point de vue du logiciel que du matériel (pilotes de périphériques libres et spécifications ouvertes). Après avoir sorti deux modèles, l’avenir du projet s’annonce plus sombre : Sean Moss-Pulz, le directeur général d’OpenMoko, a annoncé à l’OpenExpo de Berne en Suisse que le développement de la troisième version du FreeRunner (nom de code GTA03) avait été stoppé.

PointGphone, un blog français annonce lui aussi le même jour l’arrêt du projet suite à une déclaration de Sean Moss-Mulz PDG d’OpenMoko. Les commentaires au pire entérinent cette décision ayant essayer sans succès ce Neo FreeRunner, d’autres déplorent la perte d’un nouveau produit open source et enfin Pat Jonhson dont l’url renvoie sur openmoko, dit que non le projet n’est pas mort et renvoie vers une vidéo youtube qui parle d’un projet B.

Le 9 avril, Linux journal [en] publie un article parlant de ce fameux projet B (appuyée sur la vidéo précédente) et rappelant qu’il y a plusieurs pistes suite aux déclaratiions de Sean Moss-Mulz :
– que le projet Openmoko était mort
– que le projet B serait suivi.

C’est ce projet B qui ne serait pas lié à la téléphonie qui est l’objet de spéculations dont parlent les commentaires de DLFP et cet article Is Open Moko dead ? Not really publié hier avec cette capture d’écran issue d’une vidéo à l’appui des spéculations :

So what it appears to be is a little touch tablet. Be it a media player, an e-book reader or a pornographic storage media system, that’s what has been shown by the CEO during the talk.

Stefano Forenza l’auteur de cet article est optimiste et fait une comparaison avec Apple qui a commencé avec l’iPod avant de se lancer dans la téléphonie avec l’iPhone, espérant qu’OpenMoko suive la même voix en se recentrant pour le moment sur le plan B non lié à la téléphonie !

Pour ceux que ça intéresse, à consulter également la communauté francophone d’OpenMoko et son article sur le plan B.

Personnellement je n’ai jamais essayé ce téléphone mais les critiques pleuvent à son égard tant au niveau du prix (300$) qu’au niveau de l’utilisation laborieuse d’après les commentaires nombreux de la page DLFP.

Précision trouvée dans un commentaire de DLFP :

Ben oui et non, OpenMoko est la plate-forme logicielle qui fait tourner le hardware, Android est en cours de portage sur le Freerunner.

Donc pour récapituler :
Frerunner GTA0[123] : plate-forme matérielle (le téléphone avec ses puces)
OpenMoko : plate-forme logicielle tournant sur le freerunner, l’OS quoi
Android : autre plate-forme logicielle tournant sur le freerunner

OpenMoko (la société taïwanaise) arrête le développement du GTA03, c’est à dire le téléphone physique. Le GTA02 existe bel et bien et est en vente. Ca marque un sacré coup mais pas nécessairement la mort des OS faisant tourner le téléphone.

Publicités