American Beauty

Dimanche soir j’ai regardé à nouveau le film American Beauty.
2 choses m’ont plu dans ce film :

1) le « slogan » : il n’est jamais trop tard pour se réveiller

2) la dénonciation ( à mon sens) des travers américains dont :
– 1 jeune fille qui veut devenir mannequin, qui raconte ses exploits sexuels alors qu’elle n’en a rien fait et qu’elle est vierge.
– 1 jeune gars qui deale de la drogue et se sert aussi en petites quantités
– 1 père de famille militaire homophobe et qui collectionne les armes chez lui
– 1 mère ambitieuse qui trompe son mari qu’elle prend pour une larve.



A 42 ans ce mari, joué par Kévin Spacey, se réveille en ayant le bégin pour une copine de sa fille (la future mannequin) et la larve devient papillon ?
Ben en tout cas il aura eu une vie de papillon…éphémère.

La morale finale (c’est un film américain^^ ) en gros : carpe diem ! sur une chanson Because chantée par Elliot Smith

free music

Encore un film qui dénonce les travers d’une société et ensuite ?
Ben rien quoi, on ne change pas les comportements des gens avec un film 😕
Dommage que le réflexion ne soit pas suivie de l’action parfois.

6 réflexions sur “American Beauty

  1. EtienneB dit :

    Je pense que tu n’as pas vu la vraie dénonciation de ce film :

    le culte de l’apparence.

    C’est pour l’apparence qu’ils veulent le tuer, c’est pour l’apparence qu’ils mentent tous.

  2. daria dit :

    Tu as raison Etienne, mais n’avais-je pas souligné le « dont » ?
    Il y a plusieurs dénonciations da,s ce film notamment celle de l’apparence sous divers traits : apparence de mari larve qui devient papillon, apparence de la jeune fille qui n’est pas ce qu’elle prétend être, apparence de la mère

  3. Jane-Air dit :

    C’était la première fois que je le voyais pour ma part. Si il n’y avait pas le suspens dès le départ pour savoir qui va le tuer à la fin, je suis pas sûre que j’aurais suivi jusqu’au bout. Encore moins si il n’y avait pas eu Kevin Spacey 😀

    Je suis restée sur ma faim. On ne sait pas ce que pensent les protagonistes à la fin.
    L’épouse qui s’effondre en rentrant. Est-ce qu’elle regrette son amant, son mari ?
    Mais surtout, le père du voisin ; il revient tuer le gars, pourquoi ?
    Pour éviter qu’il ébruite ce qu’il s’est passé ou simplement parce qu’il a pété un plomb et qu’il a pas supporté d’être rejeté ?

    Bon, mais j’aime trop Kevin Spacey :mrgreen: et l’actrice aussi (son épouse), je sais plus dans quoi je l’ai vu…un rôle plus fun, je me rappelle pas.

  4. daria dit :

    Annette Bening a notamment joué dans Mars Attack de Tim Burton
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Annette_Bening

    J’opterai pour :
    – l’épouse pleure son mari qui lui avait montré qu’il l’aimait toujours, comme au premier jour, même s’il renversait de la bière sur le canapé à 4000 $ je crois.

    – le militaire a pété un câble obnibulé par son homophobie ?

    Bon puis y’a Kévin Spacey, très bon acteur 😎

Les commentaires sont fermés.