Le concours "Gagne ton eeePC avec Baptiste" est annulé

Je viens de recevoir un mail d’ApoLynx qui me dit, qu’il regrette de devoir annuler le concours eeePC !
C’est pour raison judiciaire qu’il a pris cette décision à quelques jours de la fin du concours le 3 février comme il l’explique dans son billet « le-concours-est-annule »

Mes réactions ? Comme je lui ai écris en commentaire :

1ère réaction : en lisant le mail qui m’annonçait ça, je me suis faite eue.
Mais ma 2e réaction, comme Nadia, il vaut mieux pour lui ne pas avoir d’ennuis judiciaires mais bon c’est franchement dommage au niveau organisation.

Décidément les concours 👿
Pas grave je leur survivrai

free music

15 réflexions sur “Le concours "Gagne ton eeePC avec Baptiste" est annulé

  1. Antoine dit :

    c’est bien dommage qu’il a arreté son concours
    tout le monde est au courant qu’il faut un huissé et déclarer son concours, il n’aurait eut d’emerde que si qqun avec contesté ou si un flic ou j’en sais rien qui avait balancer… mais c’est pas la première fois qu’on voit des concours sur les blogs… et il y en a jamais de légals …
    je crois qu’il a tout simplement arreté parce qu’il n’aurait pas du tout rentabilisé ses 300€… un cadeau bien trop gros juste pour faire parler de lui selon moi… surtout qu’il l’a payé avec ses sous
    d’habitude c’est des sponsors qui payent et la ca vaut le coup, dans ce cas, c’était évident que personne ne l’aurait gagné…
    enfin c’est ce que j’en pense, tant pis pour le concours, il y en aura d’autres

  2. Jeremy dit :

    Vais d’aller me renseigner la dessus moi, pas envie d’avoir des ennuis en organisant le concours pour les 1an du blog… Plus d’infos sur cette loi?

  3. daria dit :

    Non je n’en sais pas plus Jérémy, est-ce valable en France, en Belgique, au Québec, au Maroc…etc. ???
    Parce que l’internet abolit les frontières mais il reste aussi des lois nationales…un casse-tête quoi ! 😕

  4. daria dit :

    @Antoine : je crois vraiment (naïvement) qu’il a eu peur des conséquences judiciares possibles. Même s’il est vrai que dans les commentaires lors de l’annonce de son concours, il me semble que certains l’avaient prévenus.
    Mais y’aura ptet d’autres concours organisés dans les règles…

    @Jérémy : Eric Dupin de Presse-Citron avait été, lui aussi obligé, d’annuler son concours de design suite aux nombreux commentaires lui disaient qu’il était hors-la-loi et qu’il était une sorte de négrier pour exploiter les talents de grahiste/designer à moindre coût (c’est un résumé grossier des commentaires) :
    http://www.presse-citron.net/?2007/09/04/2413-concours-nouveau-design-presse-citron

    Côté lois françaises voici ce que j’ai trouvé notamment :

     »
    9°) Mon concours est gratuit et sans obligation d’achat, dois-je faire enregistrer son règlement ?
    Conformément au code de la consommation art L.121-36, « les opérations publicitaires ne doivent faire l’obligation d’aucune contrepartie financiére ,ni dépense sous quelque forme que ce soit « et L.121-38 « le règlement des opérations ainsi qu’un exemplaire des documents adressés au public doivent être déposés auprès d’un officier ministériel qui s’assure de leur régularité. Le règlement mentionné ci-dessus est adressé, à titre gratuit, à toute personne qui en fait la demande ».

    et

    « 11°) Nous organisons un concours international et nous ne savons pas quelle législation s’impose sachant que notre siége social est à Paris 8éme ?
    Votre siége social étant de droit français c’est la règlementation française qui s’impose ,il vous faut donc déposer obligatoirement le règlement de votre concours et afin d’en garantir sa probité de faire effectuer le tirage au sort par un huissier de justice. »

    Trouvé sur ce site : http://www.reglement.net/

    😕

  5. Jeremy dit :

    Si je lis bien les deux exemples que tu me propose, le concours demandait un « service » en échange du cadeau.
    P-e que sans cela pas de probleme (vu que mon concours ne demandera que de répondre a un questionnaire j’espere que j’ai raison).
    Mais comme dit le texte de loi, la loi qui s’applique est celle de ton siège social (pays de résidence si tu es un particulier) donc la Belgique dans mon cas. Je vais voir de ce coté là.

  6. Greg dit :

    Vous continuez à le buzzer en lui fesant un lien dans vos articles ! 😆 C’est tout benef pour lui de l’annuller finalement !

    Une réaction que je voudrais tous vous faire partager :
    J’avais pris confiance… et voilà qu’il casse tout !Ce « Baptiste » sait depuis le début ce qu’il risque, et annule son concours 6 jours avant la fin, pour profiter au maximum du buzz. C’est clair que y a de l’idée mais c’est pas très bien tout ça. Par conséquent, je supprime évidemment tous mes liens (et l’article en question) qui pointent vers lui sur mon blog. Parce que son classement Technorati, son PageRank, ses lecteurs RSS, ses statistiques, ses commentaires en ont tous profités, je dis NON. Pas que je sois jaloux, tout au contraire, mais parce que ce buzz gratuit est malhonnête. Les gens cherchent de plus en plus à profiter des autres, ne vous faîtes pas piggeonner. Merci à tous de votre compréhension, en espérant que ce message fasse son effet et que ce profiteur retourne à son stade d’origine.
    Cordialement,
    Bonne continuation à tous,

    Greg

  7. Jeremy dit :

    Je suis assez d’accord avec Greg.
    Au final ca va buzzer grave pour son blog.

    Tiens greg tu connais pas la loi belge a ce niveau (j’ai un concours avec 2 ou trois album a offrir🙂 )

  8. Stellaire dit :

    Mouais,

    Personnellement je ne m’adonne jamais au concours, c’est une vieille habitude de graphistes, les concours étant, pour les graphistes du moins, à 99,9% des appels d’offres déguisés (fait nous un logo, t’auras un tee-shirt et la joie de voir ton travail diffusé ça te fera une super pub).

    Pour organiser un concours la loi Française est claire et restrictive. voici quelques règles à respecter :
    -Le règlement du concours doit être déposé chez un huissier.
    -Le concours doit avoir une durée, date de début, date de clôture et date limite de dépot des candidatures doivent être explicites.
    -Le règlement complet du concours doit être fourni sur simple demande.
    -La composition du jury doit être définie à l’avance.
    -La liste des lots doit être définie à l’avance et disponible sur simple demande (il y a beaucoup de règles annexes concernant les lots notamment si ces derniers sont des lots en nature ou si ils sont fonction des résultats, comme un pourcentage des recettes des ventes des produits issus du concours)
    -le procès verbal du concours (liste des gagnants, notes des participations etc.) doit être établi par un huissier et disponible sur simple demande.

    Cette liste n’est pas exhaustive. Pour avoir une bonne vue de ce que sont les concours et à quels points ils sont bidons http://www.mariejulien.com

  9. Costalfy dit :

    Hum, je la sentais venir celle là😦 Ce qui est sur c’est que son machin lui a augmenter sa visibilité sur le net!

    +1 pour Greg

  10. daria dit :

    Greg : je comprends tout à fait ton point de vue.
    2 remarques :
    1) J’ai enlevé l’hyperlien vers son billet d’annulation, ça lui évitera du buzz, (des critiques ?)
    2) Tu dis toi-même que et tu as raison juste après ton 2e commentaire sur son blog : « Ce “Baptiste” sait depuis le début ce qu’il risque, ».
    Je ne sais pas toi, mais moi aussi je savais qu’il était probable que ce concours tombe à l’eau, j’avais suivi les péripéties de Presse-Citron pour un concours annulé au final aussi.
    Une dernière chose : damned il n’a pas fait de liens vers les blogs dans son billet d’annulation 😐

    Jérémy : renseigne-toi bien côté belge avant de te lancer !

    Stellaire : c’est vrai que les graphistes sont souvent sollicités pour des concours (comme celui de Presse-Citron par exemple), mais est-ce que ce genre de concours dont tu parles n’attire pas des amateurs (non pro) graphistes en herbe qui espèrent se faire un coup de pub comme cela ?

    Comme il y aura toujours des crédules et/ou des gens qui espèrent gagner beaucoup en dépensant pas ou peu (cf. les sommes astronomiques que ramasse l’Etat grâce à la Française des jeux http://www.linternaute.com/actualite/argent/06/loto/en-chiffre.shtml ) il y aura toujours des malins profieturs en face.
    « C’est le jeu ma pauv Lucette »

  11. Stellaire dit :

    « Stellaire : c’est vrai que les graphistes sont souvent sollicités pour des concours (comme celui de Presse-Citron par exemple), mais est-ce que ce genre de concours dont tu parles n’attire pas des amateurs (non pro) graphistes en herbe qui espèrent se faire un coup de pub comme cela ? »

    Oula… cette simple question a déchaîné les passions et déchiré la plupart des communautés graphiques francophones. Ma réponse sera donc totalement subjective bien que fondée sur pas mal de cas que j’ai vu.

    Une boite de com ne paye pas quelqu’un pour y participer c’est évident donc oui ces concours sont principalement alimentés par des amateurs. Mais souvent remportés par des « pros », des freelances qui, débutant le métier, par passion et en espérant se faire un coup de pub on tenté leur chance.

    La ou il y un problème c’est dans le cercle vicieux qu’entraîne l’effet concours. Personne n’ira dire à son boulanger « donnez moi une baguette gratos, si elle est bonne j’en parlerais a tous mes amis ça vous fera une super pub », d’ailleurs il n’y a aucun métier ou quelqu’un aurait ne serait-ce que l’idée de demander un travail entièrement gratuit, en se réservant le droit de le refuser après coup, et en promettant à l’artisan une publicité comme seul paiement. Dans aucun métier sauf les métiers du multimédia (les graphistes sont les plus touchés mais ça s’étend aux développeurs web, aux intégrateurs etc.)

    Le concours est devenu une nouvelle norme parallèle, qui non seulement fait perdre des clients (petits et moyens, associations, PME etc.) mais a fait chuter le marché en règle générale. Et le serpent se mord la queue, les boites de com et autres employeurs de graphistes embauchent moins, la branche se sature d’amateurs performants (dont une partie devient freelance après quelques temps), ces amateurs inondent le marché en produisant à tour de bras (pour les concours, la famille, les amis, la p’tite boite du coin qui est heureuse d’avoir un site à 300€ alors qu’elle l’aurait payé 3000€ avec une entreprise) et on recommence la boucle, le marché est saturé et doit s’aligner sur une concurrence fantôme etc. etc.

    C’est ce qu’on a vu se profiler entre 2000 et 2005, puis le système s’est enrayé. La profusion des CMS, des sites-qui-font-tout-à-ta-place (ton flyer, ton calendrier, ta pochette de CD, ton logo, ta charte graphique non exclusive pour 150€TTC et j’en passe) La qualité des produits amateurs est telle qu’il n’y a plus (ou presque plus) de différence aux yeux du profane. Le fait qu’il n’y ait plus besoin d’être graphiste, même amateur, pour avoir le produit final engendre un inintéret, tout le monde sait plus ou moins bidouiller une image dans photoshop et peu on besoin de savoir plus. On est en plein dedans actuellement et d’ici quelques années ça se stabilisera sans doute.

    Et ça parce qu’un jour quelqu’un s’est rendu compte que pour de la notoriété un graphiste est pret à tout (faut dire que c’est son seul moyen d’avoir du boulot) ^^

  12. daria dit :

    J’aime bien la comparaison avec d’autres métiers hors multimédia, c’est parlant ❗

    Mais ta conclusion semble plutôt pessimiste…le seul moyen d’avoir du boulot dans ce domaine d’après toi, c’est d’être connu…et le corollaire c’est donc faire n’importe quoi pour l’être 😕

Les commentaires sont fermés.