Parodie de l'eeePC d'Asus : MeeePC

A la manière de Monsieur Dream cet été au sujet de l’iPhone, c’est sur le site LinuxJournal.com que j’ai découvert cette vidéo pour les amateurs du futur ultra-Portable d’Asus l’eeePC dans les commentaires.
C’est une parodie de présentation extra car il s’était rendu compte que quelqu’un de LinuxJournal avait déjà fait une présentation, trop tard et sans l’eepC dans les mains, voilà qu’il improvise un nouveau eeePC avec des fonctionnalités de rêve (pas de lettres sur le clavier pour choisir l’emplacement des lettres grâce à la touche « any key », les superbes haut parleurs intégrés de part et d’autre de l’écran et surtout la double webcam intégrée :)….)

La vraie vidéo de l’article Review : Asus eee PC est là :

Dans cette vidéo, il évoque à la fin de la présentation la petite parodie qu’il a faite en s’amusant ne sachant pas que sa femme allait lui offir pour Noël un ultraportable eeePC ; c’est vace son portable qu’il a fait cette vidéo.
La taille toute petite est déroutante selon lui, les premiers jours d’utilisation, sur un si petit clavier on a l’impression d’avoir des gros doigts. mais parès une semaine quand il revient à un clavier normal, il a l’impression que ce clavier « normal » est géant. Bref question d’habitude, comme pour la taille et la résolution de l’écran. La faible consommation énergétique est faible. Il a adopté l’eeePC avec un OS Linux bien sûr😉

7 réflexions sur “Parodie de l'eeePC d'Asus : MeeePC

  1. Wald sébastien dit :

    Faites attention de ne pas colporter un buzz… Asus est loin de favoriser GNU/Linux face aux autres systèmes…

    Il profite plus de la vague Open Source mais ça ne saurait durer. Il pratique en effet la vente liée comme tout constrcuteur. Combien coûte ce linux ? Peut-on le déduire du prix de l’ensemble ? Puis-je avoir mon eee pc avec freedos ?

    Bref le marketing y est… et l’éthique ?

  2. daria dit :

    Sébastien, je comprends votre point de vue mais c’est le côté parodie/pastiche de la première vidéo qui m’a plu, bref un petit moment de détente.
    Ensuite je ne colporte pas un buzz, enfin je ne pense pas. Beaucoup de monde (blogueurs) dont moi, s’intéresse aux ultraportables et à celui d’Asus en particulier qui semble d’un bon rapport qualité prix.

    Je crois bien que le Linux qu’il propose a été modifié par leurs soins et je suis bien sûr que comme tant d’autres acteurs du monde informatique, Asus effectivement surfe sur la vague open-source. Un mal pour un bien ? Ca fait connaître un peu + Linux et l’open sourec auprès du (grand ?) public.
    Sur différents blogs on peut voir qu’il est possible par exemple d’installer Xubuntu sur cet eeePC, donc il existe une petite marge de manoeuvre côté choix de l’OS.

    Enfin le problème de la vente liée est réél mais vu que cela s’adresse au grand public, Linux ou un ersatz (😦 ) peut, me semble-t-il, permettre de que Linux existe et que certaines distributions sont accessibles au grand public.

  3. wald sébastien dit :

    Ok… Mais sur le principe linux/windows/autres, c’est à l’acheteur de choisir. J’espère qu’on en viendra pas à faire de la vente liée avec GNU/Linux comme on le fait avec Windows. J’espère aussi qu’Asus respectera les termes de la licence GPL.

  4. daria dit :

    Je ne pense pas que la vente liée avec Linux vienne un jour, mais bon on ne sait jamais, c’est vrai.
    L’idéal effectivement serait effectivement que le client (« éclairé ») puisse choisir son OS et pas juste, « y’a autre chose que microsoft qui existe et qui fonctionne facilement ??? ».
    Pour Asus et la licence GPL j’espère aussi !

  5. djib dit :

    Plutôt marrant.
    Sinon je ne sais pas si on peut vraiment parler de « vente liée » si c’est un Linux gratuit qui tourne sur la machine.

  6. Wald Sébastien dit :

    Justement, selon les sources, il y a deux points de vues :

    – Ce serait un linux de Xandros. Dans le cas, la licence vaut au bas mot 90 euros… Xandros c’est pas donné et en tout cas , ils sont pas gratuits…

    – Ce serait un linux développé par Asus. Je doute aussi qu’ils « donnent » bénévolement leur logiciel. Il y a un coût caché qu’ils répercutent sur les ventes. C’est donc bien une vente liée.

    Je constate en tout cas qu’il est plus facile de contourner la vente liée avec du linux qu’avec Windows. Les gens sont tellement heureux de voir leur OS en première ligne qu’ils en oublient le plus important : la liberté de choisir.

Les commentaires sont fermés.