Vendre des services pour Linux : une mode ?

Un mini billet par le biais duquel je vous demande aussi votre avis :
est-ce moi, ou il y a de plus en plus d’offres (de services) commerciales (visée grand public, prix modérés) pour des PC livrés avec Linux (Mandriva ou Ubuntu en général) ?
Assisterait-on à une réélle percée de Linux côté grand public, entre les offres à pas prix de PC ou même d’ultraportables ?

J’ai l’impression que je vois de plus en plus d’offres de ce genre, est-ce parce que je m’Y intéresse ou est-ce une réalité en somme ?

Merci.

10 réflexions sur “Vendre des services pour Linux : une mode ?

  1. Fred dit :

    Et bien non, je ne pense pas que c’est parce que tu t’y intéresses. Depuis quelques temps, j’ai la sensation qu’on assiste à une transformation profonde du marché. Microsoft n’a plus autant le vent en poupe qu’à l’époque. Comme on dit, les temps changent, et il suffit de voir ce qui est arrivé à IBM pour le comprendre.

  2. Jeremy dit :

    C’est bel et bien une réalité.
    Ce n’est pas plus mal en meme temps.

    Surtout si les gens y passe par envie et philosophie (meme si elle est pas aussi poussé que certains d’entre nous) et pas par « mode ». Maintenant on verra dans quelques mois voire années. Car j’ai parfois l’impression que certaines entreprises jouent un double jeu à ce niveau là.

  3. B2 dit :

    Au fait, ce qui est bien maintenant et que j’apprécie énormément, c’est que le client aura le choix d’acheter un PC avec soit Linux, soit Windows, ou carrément vierge !
    Chose qui n’était pas possible il y a quelques années, où l’on est contraint de subir le monopole🙂

  4. daria dit :

    @tous : vous me rassurez…
    « La route est longue mais la voie est libre »
    Linux Power 😆

  5. dhoko dit :

    💡 c’est bien vrai, on assiste bien a une percée de Linux dans le domaine qui etait autrefois réservé a Microsoft. C’est la nouvelle politique des distributions Mandriva et Ubuntu qui desirent obtenir une plus grande part d’utilisation et pour changer l’image de notre cher Tux. Il est donc normal de voir de plus en plus de PC vendu avec Linux. Mais les vendeurs sont prudents car si vous regardez les configurations, on a des PC peut puissant. Dommage, mais sa promet un bel avenir a linux. Linux change, s’ouvre au grand public. Certain n’aime pas, d’autre comme moi, son content de voir notre cher embleme du Libre sortir au grand jour. C’est la nouvelle politique des Vendeurs tels que Dell en accord avec Ubuntu et Mandriva. Pourquoi ceci, pour contrer la surdominance de Microsoft. Qui depuis le passage des Mac a intel, pert de plus en plus de part du marché. L’attaque Mac suivit de Linux. Linux se porte bien et le fait savoir.

  6. ThaNerd dit :

    J’ai remarqué aussi que de plus en plus de vendeurs de tout-intégrés (j’appelles pas ça « ordinateurs » quand il s’agit de Packard-Bell, HP, Dell ou autres) qui proposent de livrer un linux préinstallé. L’ennui c’est que généralement, le linux en question n’est pas forcément celui que l’on veut avoir. Perso, un PC avec un Ubuntu, je le fdisk dès le déballage. Rien ne vaut une bonne Gentoo…

    Mais heu… Pourquoi ils permettraient pas d’acheter un pc SANS OS?

    De toute façon, je considère pas qu’acheter un pc « complet » soit une option. Quand on est un peu habile de ses doigts et qu’on a une certaine connaissance à la fois de ses propres besoins et de l’utilité pratique des différents éléments, il est bien plus efficace et moins onéreux d’acheter les pièces séparément et de monter le pc soi-même…

  7. daria dit :

    @ThaNerd : merci pour tous tes commentaires 😀

    Je comprends tout à fait ton argumentation mais l’avocat du diable surgit :mrgreen: :
    Un PC sans OS ok, ça serait bien aussi, mais en boutique informatique ça se fait déjà, non ? C’est quand même pour les bidouilleurs/geeks/nerds surtout.
    Le grand public visé dans les grandes surfaces, n’arrivent pas toujours à se débrouiller avec l’unique système d’exploitation disponible alors sans :mrgreen:
    Commencer par avoir le choix d’un OS c’est déjà une amélioration par rapport à l’unique omnipotent Window$, l’étape suivante pourrait être un pc sans OS…

Les commentaires sont fermés.